Main Page » La culture

Club ŻAK

 

  Club Żak
80-266 Gdańsk
ul. Grunwaldzka 195/197
Tél/Fax: (+48 58) 344 05 73, 345 15 90


cash-box – 117, kasa@klubzak.com.pl (lundi - vendredi : heures 15h00 - 21h00 , samedi - dimanche : heures 16h00 - 21h00)

Une courte Histoire du club (des étudiants de la côte) ZAK
Au milieu des années 1950, les étudiants a Gdańska (Ecole polyechnique de Gdańsk ) et a Sopot (alors Haute Ecole Economique, aujourd'hui - Université de Gdańsk) ont fondés de nombreuses scenes théâtrales et d'humoristes présentant leurs spectacles au resto U de la Polytechnique de Gdańsk. C'est la qu'au début de l'année 1955, un groupe des satiristes a préparé le premier programme appelé a présent le programme zéro de BIM BOM, et ensuite le programme < Ahaaa > (au théâtre < Miniatura > (Miniature)). Ils on fait effet de boule de neige : Théâtre des Mains < Co to > (Qu'est-ce ?) qui participe au tournage du film < Do widzenia, do jutra > (Au revoir, a demain) - ce film est une partie de ZAK, de ses gens, ses idées et sa philosophie ; cabaret < To-tu > (C'est ici), Cirque de la Famille Afanasjeff < Tralabomba > ; et un peu plus tard < Teatr Galeria > (Théâtre Galerie) de Jerzy Krechowicz.

Ce courant théâtral et satirique a activé les cinéphiles qui, au mois de décembre 1955 ont organisé un Cinéclub des Etudiants et de la Jeune Intelligentsia. Pour la premiere projection on a choisi le film < Miracle a Milan > (metteur en scene Vittorio de Sica), l'exposé a été présenté par Bobek Kobiela ; apres le film, c'était Zbyszek Cybulski qui a tenté de mener le débat. En cherchant des endroits les moins chers servant de salles de cinémas, le Cinéclub est arrivé au Comité Municipal du PZPR (Parti ouvrier unifié polonais) - dénommé aujourd'hui ancien Żak.

En 1957, les auteurs des initiatives énumérées plus haut, ont forcé les autorités a céder le bâtiment aux étudiants. Le Parti a transféré le bâtiment du XIXe a Zrzeszenie Studentów Polskich (Association des étudiants polonais) qui était formellement responsable du club d'étudiants ŻAK établi en 1957. Jusqu'en 1978, ŻAK a fonctionné rue Wały Jagiellońskie. A côté des groupes sceniques ou satiriques et du cinéclub (qui apres la mort de Zbyszek Cybulski a pris son nom), dans le club étaient actifs plasticiens, cinéastes amateurs et musiciens (entre autres Czesław Niemen).

ŻAK était a cette époque comme une île de couleur sur une mer grise : les gens venaient de tous horizons pour assister a chaque évenement indépendamment de leur qualité. C'est alors que la légende de ŻAK naquit. La fameuse cave de jazz < U Kuzynów > (Chez les Cousins) était un véritable vivier de talents musicaux.

Pendant les travaux de reconstruction du bâtiment de Żak dans les années 1978-1988, toute activité a eu lieu dans un petit bureau, un cinéma et un café rue Długa (au-dessus du cinéma < Leningrad > , appelé a présent < Neptun > ). Ont dominé jazz, rock, blues, cabaret et le cinéma politique et interdit (premiere projection a Gdańsk de < Le Tambour > ; parmi les films interdits comptait < Birdy > d'Alan Parker - a sa projection ont participé mille personnes dans la salle destinée pour 300 - ce souvenir cauchemardesque nous obsede jusqu'a aujourd'hui.

Le manque de locaux a été la cause d'une suspension quasi complete de l'activité théâtrale et d'exposition. Les concerts et les spéctacles humoristiques ont eu lieu dans d'autres clubs d'étudiants, dans la halle < Olivia > et < Stocznia > (Chantier naval) et meme a Opera Leśna (Opéra de la foret).

La rénovation du vieux Żak a été terminée en 1987. En janvier 1988, alors que les pieces n'étaient pas encore aménagées, a eu lieu le premier spectacle. Il aurait du etre intitulé < Scandale a Żak > mais les activistes du ZSP ont recommandé de changer ce titre.

Malgré tout, < Le Scandale dans le filme > a rassemblé des tas de gens. Le premier grand concert du groupe < Sztywny Pal Azji > n'a que confirmé la version originelle du titre : le siege de Żak a été < rénové > durant 10 ans a cause des plafonds trop lourds qui menaçaient d'écroulement. Le grand concert et les fans dansant de < Sztywny Pal Azji > on vérifié la qualité des travaux candnusant a de telles vibrations que certains employés se sont enfuis. Comme conséquence de cet épisode, a la fin des années 1980 et dans les années 1990, les concerts de rock ont été organisés hors siege principal. Dans les locaux de Żak regnaient jazz et jass (a ŻAK s'est développé < Miłość > (Amour)), blues (avec l'invité habituel < Dżem > qui attirait les gens meme de Olsztyn), chansons a texte, d'étudiants, de marin ; renaît le théâtre (le Théâtre < Tako > fonctionnant pres Żak, a gagné un prix a Édimbourg) et la galerie, fonctionnait le cinéma sous égide du Clinéclub Zbyszek Cybulski.

En 1991, les autorités municipales ont résilié le contrat de bail de l'ancien Żak. ZSP ne savant pas se mettre d'accord avec NZS sur la façon de fonctionner du club et, par conséquent, a dissous le Klub ŻAK. Quelques conseillers municipaux plus éveillés, ont préparé le projet d'un nouveau club. 1 Le premier avril 1991, a été fondé Klub ŻAK - un organisme municipal de la culture. Le nouveau ŻAK a été pour la premiere fois le propriétaire du bâtiment légendaire - le fait qui s'avere néfaste.

Pendant des années la gloire et la marque du ŻAK basaient sur les subventions importantes de l'Etat - c'est grâce a elles que BIM BOM, entre autres, a pu monter les spectacles. A ce moment-la, le Club a du commencer a se débrouiller seul et de surcroît maintenir le bâtiment qui, selon les plus initiés, était le plus couteux dans la ville. Sans aide de la municipalité, mal vue par certains présidents, le Club n'a pas su résister. En conséquence, en 1995, le Conseil Municipal a repris le bâtiment pour l'adapter comme son siege.

Entre 1996 et 1999, ŻAK n'a pas eu sa place : dans l'ancien ŻAK s'est tenu le Cinéclub et le cinéma-studio, et dans le pub dans les caves ont eu lieu les concerts de jazz et de blues. L'activité de la galerie a été suspendue ; les grands concerts ont été organisés dans un endroit génial - a l'église, en ruine alors, de Saint Jean ; les spectacles théâtraux et d'humoristes - dans l'amphithéâtre de l'Académie des Beaux-Arts et dans les théâtres de Triville ; la salle destiée aux ateliers de danse a été mise a disposition par un généreux directeur d'une des primaires a Gdańsk. En automne 1997, ŻAK a feté son 40eme anniversaire - le Théâtre Stanisław Witkacy de Zakopane a offert - a nous et aux habitants de Gdańsk - six spectacles. A cette époque, renaît le Jazz Jantar Festival et la Scene théâtrale ŻAK prospere (< Derevo > , rencontres théatrales : < Off - daleko od centrum > (Off - loin du centre), < Postindustria > , < Teatry wiejskie > (Théâtres ruraux). Tout le monde s'est rué vers le Cinéma ŻAK.

31 Le 31 mars 1999, nous avons visionné pour la derniere fois rue Wały Jagiellońskie : < Amarcord > et < Do widzenia, do jutra > . Le 15 avril, nous avons emménagé pour deux ans et demi rue Straganiarska, pres de l'église Saint Jean qui est devenue notre maison : salle de cinéma, salle de concert, théâtre. Les habitués des manifestations de ŻAK venaient a Saint-Jean avec sa propre couverture. Les vedettes du festival Jazz Jantar s'étonnaient de voir de telles salles de concert : Bill Evans - Audytorium Novum de l'Ecole Polytechnique, et Gary Thomas - l'église Sainte Brygida. Le Cinéclub a visionné les films dans les cinémas < Kameralne > et < Bajka > , aussi bien que dans la charmante petite salle de cinéma du Centre russe de la culture.

Fin juillet 2001, nous avons quitté rue Straganiarska pour nous installer dans le siege du nouveau ŻAK. Cela a été une idée lufoque puisque les travaux de construction n'étaient terminés qu'en deux tiers.

10 Le 10 novembre a eu lieu le premier évenement: la remise des prix de la Ville de Gdańsk a des jeunes artistes avec le concert de Anna Maria Jopek.

11 Le 11 novembre 2001, le nouveau cinéma ŻAK a fait voir le film < Do widzenia, do jutra > ce qui a signifié que le Klub ŻAK Zajezdnia (Terminus) a démarré a plein régime. Pendant les Journées Ouvertes (le 11 - 13 novembre 2001), une foule de citadins de Gdańsk est arrivée écouter les concerts (dont celui de Tomasz Stańko), voir des films (avec Zbyszek Cybulski), des spectacles théâtraux et des expositions (lauréats du Prix de la Ville de Gdańsk pour les Jeunes Artistes).

Qu'est-ce que le Klub ŻAK aujourd'hui ?
Les activités principales du Klub ŻAK se divisent entre : le cinéma-studio ŻAK et le Cinéclub ŻAK Zbyszek Cybulski.
Scene musicale ŻAK
Scene théâtrale ŻAK
Galerie ŻAK

Le Cinéma-studio ŻAK et le Cinéclub ŻAK Zbyszek Cybulski. Le cinéma ŻAK est dirigé par le Cinéclub ŻAK Zbyszek Cybulski (fonctionne depuis 1955) et un des meilleurs cinémas-studio en Pologne - présente un cinéma ambitieux contemporain, aussi bien que l'histoire du septieme art. Les films sont mis en blocs monographiques consacrés soit aux cinéastes (metteurs en scene : Fellini, Kurosawa, Tarkowski, Bergman ; acteurs, opérateurs, etc.), aux genres ou aux mouvements cinématographiques (< nouvelle vague > ), soit aux themes (ville au cinéma, génération X, cinéma de prolétaires, etc.), soit aux cinématographies nationales (allemande, suédoise, française, biélorusse). Parfois, un évenement ou un film sont inspiration pour organiser les projections. Le Cinéclub ŻAK Zbyszek Cybulski a pour but d'éduquer par le biais des films classiques. Apres une pause de trois ans, Licealna Akademia Filmowa LAF (Ciné-Académie des lycéens) est remise en marche - < Przystanek PRL > (Arret PRL), < Literackie epoki > (Epoques littéraires). Ceux qui ont les carnets d'entrées pour les programmes trimestriels et de LAF sont membres du Ciné-club.
Le cinéma est ouvert tous les jours (2 a 4 projections). Pour chaque rencontre de films on prépare les dossiers avec les informations monographiques relatives au theme choisi et les critiques.
Les deux tiers des spectateurs sont les jeunes (lycéens et étudiants).

Scene musicale ŻAK
Les concerts organisés par ŻAK présentent de différents genres musicaux. A partir du blues, par le jazz, les groupes indépendants post-rock (< la quatrieme vague > ), la musique improvisée, jusuq'aux musiciens créant a la frontiere de la musique classique contemporaine. Les concerts de week-end sont organisés régulierement.

Scene théâtrale ŻAK
Les activités de la Scene théâtrale du Klub ŻAK sont tres diverses. Les spectateurs de la Triville y peuvent non seulement voir les spectacles des théâtres polonais, étrangers (Rencontres théâtrales) et des off-théâtres locaux (Scena Otwarta - Scene ouverte), mais aussi participer activement aux ateliers de Alternatywna Szkoła Teatralna (Ecole alternative du théâtre) ou bien écouter les cours des spécialistes éminents qui la créent. La Scene théâtrale est aussi le lieu de répétitions des théâtres de ŻAK, les cours de l'AST, présentations des spectacles, rencontres, cours magistraux, exposés, promotions de livres, répétitions, etc. L'offre de Żak est si riche que l'amateur du théâtre saura s'épanouir entierement.
Dans le cadre des rencontres et confrontations, dans le club ŻAK sont présentés les phénomenes les plus intéressants qui apparaissent sur les scenes polonaises, mais aussi les européennes. Parmi cette multitude des themes, motifs et courants qui sont actuels, intéressants ou captivants simplement. La Scene Ouverte a présenté les spectacles des artistes et off-théâtres originaires de Triville. Ce sont souvent des projets qui ne rentrent pas dans les répertoires des scenes traditionnelles ; les réalisations qui n'y trouvent pas de place. Alternatywna Szkoła Teatralna (Ecole alternative du théâtre) de ŻAK enseigne le théâtre dans toutes ses dimensions - a partir des cours pratiques, par les ateliers de dramaturgie et de critique, jusqu'aux cours magistraux concernant l'histoire du théâtre (y compris l'alternatif). Les enseignants de l'Ecole sont des practiciens et artistes du théâtre alternatif, aussi bien que des invités provenant de différentes régions du pays. Les cours de l'AST ont un caractere de l'atelier et des sessions ; ce sont des projets d'auteur élaborés tout expres pour ŻAK. Les professeurs changent, les délais des cours commencent différemment - chaque étudiant peut choisir individuellement son systeme et harmonogramme de travail.

Galerie ŻAK
En 2002, la Galerie ŻAK a feté le 10eme anniversaire de fondation par Grażyna Tomaszewska-Sobko - l'ancienne de la section sculpture de l'ASP a Gdańsk. Elle lui a donné un caractere expressif mais accueillant meme pour un spectateur profane. L'objectif de la Galerie ŻAK est la promotion des diplômés de l'ASP de Gdańsk, des jeunes artistes de Triville, surtout ceux qui ne suivent pas les mouvements de l'art moderne. Nous préférons le terme de < l'art contemporain > .
Dans le cadre des expositions cycliques. la Galerie ŻAK a montré les jeunes artistes de Gdańsk - les anciens et les étudiants de l'Académie des Beaux-Arts, les ateliers les plus intéressants de l'ASP et les expositions individuelles des artistes liés a la Galerie ŻAK. La Galerie vise aussi a confronter d'une façon constructive les artistes de Gdańsk a d'autres milieux artistiques en Pologne et a l'étranger.

Informations relatives au bâtiment
Le nouveau siege du Klub ŻAK se situe entre les quartiers de Wrzeszcz et Oliwa, pres des voies principales de communication et dans la proximité des arrets de tramways (lignies 6, 12, 15) et du SKM Gdańsk-Zaspa (station du train régional). Le bâtiment est entierement adapté aux besoins des personnes a mobilité réduite.
Il a été dessiné suivant les indications de l'usager. Cela se traduit par la disposition et les dimensions des pieces, la communication a l'intérieur ; l'installation électrique, l'insonorisation, les couleurs et la ventilation - modernes et performants - s'harmonisent avec les nécessités de l'activité de ŻAK. Dans la partie destinée a l'administration (cinq pieces, magasin, salle de service, toilettes et hall) a pres de 170m2 ce qui fait un peu plus de 10% de la superficie totale.

    • Le cinéma a 180 m2 de superficie a 148 fauteuils, dont 2 canapés (y compris les places pour les handicapés) ; dispose du systeme Dolby Stereo SF et d'un arriere au demi-étage (cabine de projection, magasin, salle de service).

    • Le café musical avec un arriere-cuisine et magasins de plus de 200m2. Apres avoir ouvert une premiere porte, le café peut etre agrandi d'un passage intérieur, et une deuxieme qui donne sur un parking fermé servant d'une terrasse pendant l'été. Le café est ouvert tous les jours de 16h00 (cuisine polonaise) et peut accueillir 100 invités.

    • La salle de concert et de spectacle, dénommée < la salle a pont roulant > (217m2) avec trois entresols et un arriere (deux loges avec salles de bains et un magasin). La salle et les entresols sont vides - sans fauteuils, scene, etc. Les entresols ouverts vers la salle ont été dessinés expres pour ŻAK. Leur fonction premiere est de servir pour le public : grâce a eux aux concerts peuvent assister de 200 (assis) a 700 (debout) personnes.

    • Le passage (103m2) entre le café et la salle de spectacles qui débouche sur un hall conduisant au cinéma. Le passage est vitré et pavé. Il permet de situer les manifestations a la fois dans la salle et le café. Il peut servir aussi de galerie pour les expositions.

  • Galerie (environ 60m2). La Galerie se trouve au premier étage dans une pyramide en plaques vitrées, est un espace ouvert donnant sur le hall. Les arrieres de la galerie se trouvent au demi-étage - pres de l'arriere du cinéma - et se composent d'un atelier-magasin.

 

 

 


Date de publication: 09.06.2008 14:42
La dernière modification: 13.07.2011 11:29
 
© Copyright Urzad Miejski w Gdańsku ¤ ul. Nowe Ogrody 8/12 ¤ 80-803 Gdańsk