Main Page » À propos de Gdańsk

Les habitants connus de Gdańsk

Lech Bądkowski
écrivain, journaliste, militant politique. Né le 24 janvier 1920 a Toruń dans une famille de fonctionnaires; mort le 24 février 1984 a Gdańsk. Il a terminé le college de Toruń. Le soldat de septembre 1939, a participé au combat sur Bzura. En janvier 1940 il est allé en France, en passant par l'Hongrie. Il s'est battu en Norvege dans une Brigade Indépendante des Chasseurs, ensuite il était affecté aux forces marines sur l'Atlantique et la Mer méditerranéenne. Démobilisé, il est rentré en Pologne en 1946. Au début, il vivait a Gdynia, ensuite, en 1951 a déménagé a Gdańsk. En 1949 il a fini L'Ecole de Commerce Marin a Sopot. Deux ans plus tard il a été diplômé a la faculté de droit a l'Université de Lodz. A partir de 1946 il travaillait en tant que journaliste dans la presse de la côte. Dans les années 1954-1956 il était directeur littéraire du Théâtre "Miniatura". Des 1953, membre de l'Union des Littéraires Polonais, dans les années 1957-1966 directeur de sa filiale a Gdańsk. L'auteur des articles, des reportages, des essais, des romans et des pieces théâtrales consacrées a l'histoire ancienne et contemporaine de la côte. Il n'acceptait pas de régime communiste en Pologne et protestait, entre autre, contre les changements faits en 1975 dans la Constitution de Pologne. Chicané par le pouvoir. En aout 1980, membre du présidium du Comité de Greve au Chantier Naval de Gdańsk. L'un des auteurs des accords d'aout a Gdańsk et co-fondateur de NSZZ (Syndicat Indépendant National) "Solidarność" - a été son premier porte-parole.

En novembre 1980, sous sa rédaction, a été créé un hebdomadaire "Samorządność" qui était suspendu pendant l'état de guerre. Il est mort apres une longue maladie, enterré au cimetiere de Srebrzysko. Son enterrement a été une grosse manifestation contre le gouvernement. En décembre 2000 il a été nommé de façon posthume Le Citoyen Honoraire de Gdańsk. Des 1986 le patron du prix littéraire de l'Association Cachoube-Pomeranienne.

Abraham van den Block
Izaak van den Block

Des artistes éminents issus d'une famille d'origine flandre. Leur pere était sculpteur flamand tres connu a Królewiec en Pologne et leur mere s'appelait Dorota Wolff.
Abraham était probablement l'aîné de sept enfants de Willem et Dorota. Né en 1572 a Królewiec (1571 d'apres certains historiens), mort le 31 janvier 1628 a Gdańsk. Sculpteur et architecte. A partir de 1584 il vivait a Gdańsk avec son pere et ses freres. Il a commencé l'apprentissage du métier dans l'atelier de son pere et l'a continué dans les années 1590-1595 aux Pays Bas. En 1596 il a eu le droit de cité de la ville de Gdańsk, en 1597 il est devenu maître et un an apres il a fondé son propre atelier situé pres du Chantier Naval de Gdańsk dans la rue Długa. Dans les années 1598-1611 il a fait un autel dans la pierre a l'église de St.Jaen. En 1611 il a travaillé en tant que constructeur citadin. Dans les années 1612-1614 , d'apres son propre projet, il avait construit La Porte d'Or, la nouvelle façade du Cour Artus (1616-1617), un Immeuble d'Or (1609), les éléments en pierre pour la Puits de Neptune (1606-1613), un grenier pour le Roi Sigismond III de Pologne sur l'île Ołowianka. Il est auteur des épitaphes et des tombeaux a la Basilique Mariacka a Gdańsk, du tombeau de Justine et Simon Bahr (1614-1620), des tombeaux dans les églises de Łowicz, Chełm, Gniezno, Włocławek. Abraham van den Block créait des ouvrages originaux. Il a intruduit un nouveau type d'épitaphe avec un portrait accentué du défunt. En étant un artiste talentueux il a travaillé aussi en tant que architecte et créait des constructions monumentales.
Izaak van den Block. Peintre. Né en 1572. Mort le 28 janvier 1626. Fils d'un sculpteur Willem et frere de sculpteur et architecte Abraham. Probablement il était un étudiant de Hans Vredeman de Vries et d'Antoine Moeller. Dans les années 1606-1608 il avait peint 25 tableaux de taille différente pour décorer la Grande Salle de l'Hôtel de Ville de Gdańsk. Ca a été son oeuvre le plus grand grâce auquel il est devenu célebre.
Il a créé aussi les toiles allégoriques se trouvant dans la Salle d'Hiver de l'Hôtel de Ville (parmi les 5 tableaux, seulement 1 a été sauvé - "Le châtiment et la récompense"). Les 4 autres étaient consacrés a la Bible et se trouvent a l'Hôtel de Ville de Kamlaria.

Il s'occupait de la décoration des immeubles bourgeois (au musée de Nuremberg on peut trouver 9 tableaux sur la Bible venant d'un immeuble inconnu a Gdańsk). En 1611 il a fait 3 tableaux pour un autel principal de l'église St.Catherine a Gdańsk. Il a peint aussi un tableau destiné a une cour Gdańskais d' Artus intitulé "la Chasse de Diana". Il était fondateur de l'association des peintres Gdańskais (1612) ainsi que son directeur en 1612. Izaak van den Block faisait partie des meilleurs peintres créant a Gdańsk au XVII siecle et satisfaisant des besoins principaux de la ville dans cette matiere.

Jan Bernard Bonifacio
Markiz d'Orii, bibliophile. Né le 10 avril 1517 a Naples; mort le 24 mars 1597 a Gdańsk. Il était Italien issu d'une famille aristocrate napolitaine. Apres la mort de son pere il a hérité toute sa fortune ainsi que son titre. Célibataire. Etant bibliophile il s'est consacré aux études sur le protestantisme. Pendant sa vie, il a accumulé une bibliotheque signifiante. En tant que partisan de la reformation il a du quitter son pays natal en 1557 afin de fuir les persécutions. Il voyageait dans toute l'Europe. Il a passé quelque temps a Cracovie et en Lituanie (6 ans). En été 1591 il est allé par voie de mer d'Angleterre a Gdańsk en ayant sur lui toute sa bibliotheque. Le bateau sur lequel il voyageait a échoué et coulé par la suite. Les ouvrages qui ont été sauvés - environ 1160 livres, J.B.Bonifacio a offert au Conseil de la Ville de Gdańsk en échange d'un appartement a vie dans un immeuble de professeurs du College Gdańskais. D'ailleurs c'est la ou il est mort en 1597. Sa bibliotheque était un fondement de la Bibliotheque du Senat de Gdańsk (Bibliotheque du Conseil de la Ville) dont héritiere est actuellement la Bibliotheque de Gdańsk de l'Académie Polonaise des Sciences.


Daniel Chodowiecki

 
 

Dessinateur, peintre. Né le 26 octobre 1726 a Gdańsk, mort le 7 février 1801 a Berlin. Son pere était commerçant Gottfried venant de la noblesse de la région de Grande Pologne, sa mere Henriette était la fille d'un orfevre de Leipzig et une huguenote française. Les parents de Daniel Chodowiecki voulaient qu'il devienne commerçant, il a donc étudié ce métier a Gdańsk et a Berlin. En étant doué en dessin il a appris a Berlin l'art de la peinture de miniatures (1743). Il a laissé tomber le métier du commerçant et il s'est consacré a l'activité artistique ou il a été tres vite reconnu. Il se spécialisait dans des miniatures représentants de différentes scenes de la vie quotidienne. Aujourd'hui on connait plus de 2000 de ses oeuvres gardés dans des collections de musées ou bien dans des collections privées. En 1797, il a été nommé le directeur de l'Académie des Beaux-Arts de Berlin. Il vivait et travaillait a Berlin, mais il voyageait souvent. Il a visité la ville de Gdańsk en 1773 et 1780. De ce voyage dans sa ville natale il a laissé un journal intime et un album de dessins qui a été édité plusieurs fois. Daniel Chodowiecki était fier d'etre Polonais ce qu'on voit tres bien dans sa correspondance. Il est compté parmi les artistes qui ont été "offert" a l'étranger par la ville de Gdańsk. Il communiquait a travers ses gravures en sachant comme personne d'autre saisir une situation donnée et la présenter sur ses travaux.


Jan Dantyszek

 
 


(von Hoefen, de Curtis, Dantiscus, Lindesmon)
Diplomate, poete, éveque de Chełm et de Varmie. Né le 1er novembre 1485 a Gdańsk, mort le 27 octobre 1548 a Lidzbark Mazurski. Le petit-fils d'un cordier Gdańskais et le fils d'un petit commerçant. Il a suivi sa formation a l'école paroissiale de Grudziadz. Il a fait ses études d'abord a l'Université de Gryfia (Greiswald) et ensuite en 1500 il a commencé a suivre les cours a l'Académie de Cracovie (option: l'art). A partir de 1504 il était secrétaire du Roi Alexandre Ier Jagellon et expert des affaires prussiennes. Ensuite il faisait partie du service diplomatique du Roi Sigismond Ier le Vieux. Il a fait beaucoup de voyages et de missions diplomatiques dans des pays de l'Europe de l'Ouest. Il a participé au congres des monarques en 1515 a Bratislava et a Vienne. C'est grâce a lui que le grand Maître de l'Ordre teutonique -Albrecht Hohenzollern a rendu hommage a Sigismond Ier le Vieux a Cracovie en 1525. En 1532 Jan Dantyszek a reçu ses ordres. Pourtant, il a commencé sa carriere a l'église un peu plus tôt déja car en 1521, quand il est est devenu curé a Gołębie et a Gdańsk en 1523. En 1533 il est devenu éveque de Chełm et en 1537 de la région de Varmie. Il l'était jusqu'a sa mort. Il a été enterré a la cathédrale de Frombork. Un grand poete de renaissance, l'auteur de plusieurs poemes. Il proclamait l'apothéose de la Pologne et défendait farouchement l'intéret du pays en attaquant ses adversaires, surtout l'Ordre teutonique et les Allemands.

Daniel Gabriel Fahrenheit

 
 


Physicien. Né en mai 1686 a Gdańsk, mort le 16 septembre 1736 en Hollande. Il venait d'une famille commerçante. Il suivait les cours a l'école Gdańskaise. En 1701, apres la mort de ses parents, il a été envoyé a Amsterdam pour apprendre le métier du commerçant. Pendant ce temps-la, il étudiait la physique en expérimentant avec les outils servant a mesurer la température et la pression. Il n'a séjourné a Gdańsk que deux fois. En 1710 et en 1712 ou avec le professeur du College Gdańskais Paul Pater il faisait des recherches sur la construction des thermometres. Il a continué ses recherches en 1714 a Drezde ou il travaillait dans une gobeleterie. Vers l'année 1715 pour la premiere fois au monde, il a utilisé le mercure dans un thermometre. En 1724 il a publié tous les résultants de ses recherches dans les colonnes d'un revu de l'Association Royale de Science a Londres. Il a montré la nouvelle construction d'un thermometre a mercure, d'un barometre et d'un aréometre (un outil mesurant la densité du liquide). Il était aussi membre de cette association tres prestigieuse a l'époque. En 1721 il a découvert le phénomene de refroidissement de l'eau et a constaté une dépendance entre la température d'ébullition de l'eau et la pression. Les thermometres inventés par Fahrenheit sont toujours utilisés dans des pays anglo-saxons.

Daniel Gralath


Maire, savant. Né le 30 mai 1708 a Gdańsk, mort le 23 juillet 1767 a Gdańsk. Des 1724 l'éleve du College Gdańskais. A partir de 1728 il a étudié les sciences écologiques et physiques aux Universités de Halle et de Marbourg. En 1734 il est retourné a Gdańsk. Il faisait des recherches sur l'électricité en publiant des articles sur ce sujet. Il était le premier a expliquer le phénomene de ce qu'on appelle "des bouteilles de Leyde" et il a mesuré l'influence mutuelle des deux électrodes chargées. Il a fondé l'Association Ecologique a Gdańsk en 1743. A partir de 1754 il travaillait dans l'Administration de la ville de Gdańsk. Dans les années 1754-1758 - juré au le palais de justice; 1763-1767 - maire de la ville de Gdańsk. Il était aussi représentant du roi a Gdańsk en 1762. Il avait initié et partiellement financé la construction de l'Avenue de Tilleul reliant Gdańsk et Wrzeszcz (1767-1769) qui a été finie seulement apres sa mort.

Günther Grass

  {ID836}
 


Ecrivain, dessinateur, journaliste, musicien. Né le 16 octobre 1927 a Gdańsk dans une famille d'origine allemande et kachoube. Il fréquentait l'école a Wrzeszcz ou il habitait avec sa famille la rue Lelewel no 13. A la fin de la guerre il a été affecté a l'armée allemande. Pendant quelque temps il a été dans la captivité américaine. Apres la guerre il a travaillé en Allemagne en tant qu'ouvrier rural, mineur et jazz man. Il a fait ses études a l'Académie des Beaux-Arts a Düsseldorf. Son premier roman "Le Tambour" paru en 1959 et a reçu plusieurs prix allemands et internationaux. Il a été traduit en plusieurs langues. Les romans suivants ont rendu l'auteur encore plus célebre. L'action de la plupart de ses livres se passe a Gdańsk - sa ville natale. C'est aussi la ville de Gdańsk qui fait partie du décor de son dernier ouvrage intitulé "En crabe". Le livre est consacré essentiellement a la tradégie d'un bateau "Wilhelm Gustloff" sabordé par les Russes en janvier 1945. A côté de ses travaux littéraires G.Grass crée aussi des projets plastiques. Son cycle des dessins "Calcutta" étant l'effet de son voyage en Inde, est tres connu. En Pologne, les oeuvres de Grass sont arrivés relativement tard. G.Grass a reçu le titre du docteur honoris causa de l'Université de Gdańsk et a partir de 1993 il est Citoyen Honoraire de Gdańsk. En 1999 il avait reçu le prix Nobel de littérature.

Jan Heweliusz

 
 

Né le 28 janvier 1611, mort le 28 janvier 1687 a Gdańsk. Son vrai nom c'est Johann Hevelke. Il était issu d'une famille tcheque se spécialisant dans la brasserie. Il suivait les cours au College Gdańskais et chez son professeur - un grand mathématicien- Pierre Kruger. A partir de 1630 il a étudié le droit a l'Université de Leyde (Hollande). Dans les années 1631-1634 il séjournait an Angleterre et en France en a étudiant les mathématiques, l'astronomie et le dessin. Il participait aux observations astronomiques, débats scientifiques et apprenait la technique de la construction des cadrans solaire et les outils pour observer le ciel. A partir de 1634 jusqu'a la fin de ses jours il vivait a Gdańsk. Le propriétaire des brasseries a Gdańsk. Dans les années 1641-1651 il était juré au Palais de Justice de la Vieille Ville. Ensuite de 1651 a 1687 il était conseillé de la Vieille Ville. Pendant plusieurs années il menait des observations astronomiques de l'observatoire situé sur le toit de ses propres immeubles dans la rue Korzenna. Il échangeait la correspondance avec d'autres chercheurs de l'Europe entiere. Parmi ses amis et protecteurs il y avait les rois polonais Jean Casimir et Jean III Sobieski. Ils lui rendaient visite tres souvent et participaient a ses séances astronomiques. L'une des constellations découvertes par Heweliusz a été nommée "un cible de Sobieski". En 1664 Heweliusz a été nommé membre de l'Association Royale de Sciences a Londres. Il a construit beaucoup d'outils uniques qui servaient a des observations astronomiques et qu'on connait des illustrations insérées dans ses ouvrages. Ses livres ont été imprimés dans sa propre imprimerie et les illustrations et les gravures ont été faites par les peintres et dessinateurs connus a Gdańsk. Une partie de ces images a été faite par Heweliusz lui-meme. Le tombeau et l'épitaphe du grand Heweliusz se trouvent a l'église de St.Catherine.


Jacob Kabrun

 
 

Commerçant. Né le 9 janvier 1759 a Gdańsk, mort le 24 octobre 1814 a Gdańsk. Un commerçant céréalier tres riche issu d'une famille écossaise vivant depuis longtemps a Gdańsk. Un grand collectionneur qui durant ses nombreux voyages en Europe a réussi a recueillir un tas de tableaux et d'estampes du XVII et XVIII siecle. En 1799 il avait initié et presque entierement financé la construction du Théâtre de Gdańsk (1799-1801) dont le cout s'élevait a 90 000 marks d'époque en or.Avant sa mort il avait offert sa merveilleuse collection a la ville de Gdańsk. Elle comptait environ 349 tableaux, 1950 peintures a l'eau, presque 7000 gravures en cuivre et 1742 dessins. Tous ces oeuvres faisaient partie principale du Musée de Gdańsk fondé en 1870. Il a laissé aussi 100 000 thalers pour la création et l'entretien de l'Académie de Commerce a Gdańsk- école secondaire de commerce. L'Académie a été créée en 1832 a la rue Ogarna 10.

Pretre béni Bronisław Komorowski


Pretre catholique. Né le 25 mai 1889 a Barłożno pres de Starogard Gdański; assassiné le 22 mars 1940 dans la foret pres de Stutthof. Il suivait les cours Au Collegium Marianum a Pelplin et Chełm. Il a fini le scolasticat a Pelplin et il a reçu les ordres en mars 1914. De 1915 a 1924 il a été vicaire a l'église de St. Nicolas a Gdańsk. De 1915 il menait une activité patriotique pour rendre le peuple polonais plus conscient. En 1919 il s'est beaucoup engagé dans la lutte pour joindre la ville de Gdańsk a la Pologne. Dans les années 1921-1922 il a été l'un des organisateurs de la Communauté Polonaise et d'une organisation d'instruction dans la Ville Indépendante de Gdańsk. Il voulait aussi fonder une église polonaise dans la Ville Indépendante de Gdańsk. Avec un groupe de fideles il a adapté dans ce but quelques anciens locaux de l'armée a l'avenue de Légions a Wrzeszcz. L'église de St.Stanislas l'éveque a été bénie en mai 1925 et le pretre B.Komorowski en tant que son recteur menait une forte activité culturelle. Il n'a pas arreté de militer dans des organisations polonaises a La Ville Indépendante de Gdańsk, d'aider les écoles polonaises et les organisations catholiques de jeunesse. Pour ce qu'il faisait il a été arreté par la gestapo le matin du 1er septembre 1939. Capturé dans la Victoriaschule (l'école de Victoria) a la rue de Kładki a Gdańsk, il était maltraité et insulté. Ensuite, il a été mis dans un camp de concentration a Stutthof pres de Gdańsk. Il était accompagné des autres pretres catholiques Gdańskais comme, entre autre, F.Rogaczewski et M.Górecki. Parmi les détenus il y avait beaucoup de collegues du pretre des organisations polonaises a Gdańsk. Il a été condamné a mort Vendredi Saint le 22 mars 1940 dans la foret pres de Stutthof. Les cendres de toutes les victimes ont été exhumées en 1947 et enterrés au Cimentaire des Victimes du Nazisme a Gdańsk. La béatification du pretre Komorowski ainsi que des 107 autres victimes de la terreur allemande, a été annoncée par Jean Paul II le 13 juin 1999 a Varsovie.

Franciszek Kubacz


Médecin, politicien, militant social. Né le 17 mai 1868 a Nowy Zieleń Pres de Działdów; mort le 14 janvier 1933 a Gdańsk. Il a fini le college de Koronów. Ensuite il a étudié la médecine a Wuerzbourg et Rostock. A partir de 1892 il habitat a Gdańsk ou il avait son propre cabinet médical. Déja a l'école et pendant ses études il militait
dans des organisations polonaises. Il a été élu plusieurs fois le président de l'Association d'Instruction "Ogniwo" a Gdańsk. Dans les années 1907 et 1912 il a été en tete du Comité Polonais d'Elections au parlement allemand a Gdańsk. En 1918 il militait fortement afin de joindre la Ville de Gdańsk a la Pologne. Meme si ces actions n'ont pas été couronnées avec succes et Gdańsk est devenue une Ville Indépendante, Kubacz s'est fait connaître comme un militant patriote. Il a été l'un des fondateurs de la Communauté Polonaise et d'une organisation d'instruction dans la Ville Indépendante de Gdańsk. Apres 1927 il s'était retiré de la vie publique en gardant son cabinet médical. Franciszek Kubacz était l'un des plus mérités militants Gdańskais au XIX et XX siecle. Pour son activité il a reçu entre autre Le Croix Polonia Restitua. Le tombeau de Franciszek Kubacz se trouve au Cimetiere de Gdańsk.


Antoni Lendzion


Tailleur, militant politique. Né le 10 juillet 1888 a Sampława pres de Lubawa; assassiné a Stutthof le 22 mars 1940. Son pere qui était flotteur est mort quand Antonie était petit. Il a fini l'école primaire et artisanale a Toruń. Il est arrivé a Gdańsk en 1908 ou il a fondé son propre atelier de tailleur. Il militait dans des organisations polonaises culturelles et syndicales en ville. Pendant plusieurs années il était président d'un département de l'Union Syndicale Polonaise. Les années de la 1ere guerre mondiale il a passé a l'armée allemande. A partir de novembre 1918 il était militant dans le Conseil des Soldats Polonais a Gdańsk et apres la création de la Ville Indépendante de Gdańsk (1920) le militant politique, social et syndical des Polonais Gdanskais. Il était aussi 3 fois mandataire au Volkstag de la Ville Indépendante de Gdańsk (1927-1939) et le vice-président de la Communauté Polonaise (1928-1937). Arreté le 1er septembre 1939 et capturé par les Allemands dans les camps de concentration Stutthof. Il a été fusillé Vendredi Saint le 22 mars 1940 dans la foret pres du camp. En 1947 ses cendres ont été exhumées et enterrés au Cimetiere des Victimes du Nazisme a Gdańsk.

 

Gottfried Lengnich

 
 


Homme de loi, historien. Né le 4 décembre 1689 a Gdańsk, mort le 28 avril 1774 a Gdańsk. Il a appris la langue polonaise a l'école de Gniew, puis a partir de 1702 et 1707 il a fréquenté le College de Gdańsk. Durant les années 1710-1713 il a entamé des études et a soutenu sa these doctorale de droit a l'université de Halle. De 1729 a 1749 il était professeur de prononciation et de poésie au College de Gdańsk, et de 1749-1750 professeur de droit et d'histoire dans le meme établissement. Dans les années 1750-1774 il a été syndic de la ville de Gdańsk. En 1737 enseignant des fils du voivode de Mazovie, Stanislas Poniatowski dont l'un est devenu le futur roi de Pologne, Stanislas II Auguste. Grand connaisseur de l'histoire de la Pologne et de la Prusse royale, de la loi polonaise et gdanskaise. Auteur de dizaines de travaux dans ces domaines de sciences. Initiateur de la fondation de la Société Littéraire; Societas Litteraria; a Gdańsk. Les historiens le nomment < le premier grand historien du siecle des lumieres en Pologne;.

Anton Möller


Peintre. Né en 1563 a Konigsberg (actuellement Kalliningrad), mort le 1er février 1611 a Gdańsk. Vers 1586 il s'est installé a Gdańsk. Möller, un excellent peintre de Gdańsk, comme on le qualifiait, était charmé par l'architecture de la ville, qui était a cette époque a son apogée. Il a immortalisé dans ses oeuvres les plus belles constructions et les plus ravissants fragments de la ville. C'est sur le fond de la rue Długi Targ qu'il a présenté la parabole de l'Evangile < Un sou de cens > (1601, le tableau se trouve a l'Hôtel de Ville de la Ville Principale). La scene d'une autre parabole sur < Pierre qui trouve une piece de monnaie dans la bouche d'un poisson >, a été représentée sur le quai Długie Pobrzeże (tableau disparu en 1945). A la commande du Conseil Municipal il a peint le panorama de Gdańsk, qui a été communiquée a

Krzysztof Celestyn Mrongovius


Pédagogue, savant, pasteur. Né le 19 juillet 1764 a Olsztynek, mort le 3 juin 1855 a Gdańsk. A partir de 1782 il a fait des études en théologie et philologie polonaise a l'université de Königsberg (aujourd'hui Kaliningrad). Apres ses études, il a travaillé a partir de 1790 en tant qu'enseignant du polonais a l'école de Königsberg. En 1798 il a été ordonné pasteur, ce qui lui a rendu possible l'entrée en fonctions de prédicateur polonais dans la chapelle Sainte Anne pres de l'église Sainte Trinité de Gdańsk et d'occuper le poste du lecteur de polonais au College Académique (Gimnazjum Akademickie). En 1812 il a commencé également a enseigner la langue polonaise a l'école Saint Jean. Apres la transformation de cette derniere en école supérieure civique en 1824, le lectorat de langue polonaise est devenu facultatif, et en 1842 il a été supprimé. Apres la mort de sa femme en1820 il s'est consacré avant tout a l'activité scientifique. Il habitait au numéro 19 de la rue nommée actuellement < Kładki >. Il a défendu a plusieurs reprises les intérets de la Pologne et la langue polonaise en Poméranie. Ses pétitions adressées au roi prussien en 1842 ont provoqué le rétablissement de l'enseignement du polonais et de la religion en langue polonaise dans les écoles publiques en Poméranie. Il a laissé un héritage d'importantes avancées scientifiques et diverses publications. Il a publié en polonais, entre autres: des chants religieux (1800), l' < Annuaire de preches chrétiens > (1802), Les Evangiles et les leçons de dimanche et de fetes (1806), un manuel de polonais, une grammaire polonaise (1805) et un grand dictionnaire allemand-polonais (1823). Il était en contact avec les savants polonais de Varsovie et de Poznań. Il a été enterré a Gdańsk, au cimetiere (inexistant aujourd'hui), Salvator.

 

Arthur Schopenhauer

 
 


Philosophe. Né le 22 février 1788 a Gdańsk, mort le 20 septembre 1860 a Francfort-sur-le-Main. Fils de Johanna et Heinrich Floris Schopenhauer. Né au numéro 114, rue Św. Ducha a Gdańsk. En 1793 il est parti avec ses parents a Hambourg et durant les années suivantes ils tous voyageaient a travers l'Europe. Apres la mort de son pere en 1806, il a commencé a acquérir le métier de marchand a Hambourg, mais bientôt il a commencé a étudier la médecine et les sciences naturelles a Gottingen, ensuite la philologie classique a Berlin. Il a soutenu sa these doctorale < Quadruple racine du principe de raison suffisante > a Iéna en 1813. En 1819 il a publié son oeuvre principale < Le monde comme volonté et comme représentation > et l'année suivante il a soutenu a Berlin son agrégation sur la base de ce travail. Il a travaillé ensuite a l'université de Berlin en tant que professeur agrégé, tout en poursuivant ses recherches et ses réflexions philosophiques. Combattu par les adeptes de la philosophie de Hegel, il a démissionné en 1831de son poste a l'université et pui il est parti pour Francfort-sur-le-Main ou il s'est focalisé jusqu'a la fin de sa vie sur le travail scientifique sans se lier a quelconque univerité. Les travaux suivants lui ont apporté le renom et la notoriété. Sa philosophie a eu une grande influence sur la société allemande de l'époque de la lutte pour l'état démocratique (Révolution de 1848-1849). A.Schopenhauer en tant que philosophe et penseur propageait l'ahistorisme et proposait une vision de monde radicalement pessimiste. Il délibérait dans ses oeuvres sur les questions de la liberté, de la responsabilité morale de l'individu et du mal. Il s'y occupait aussi des divergences entre la réalité et les idéaux moraux. Sa philosophie a influencé fortement la personnalité et les idées de Nietzsche, un représentant remarquable de la philosophie allemande de la deuxieme moitié du XIXe siecle.

Johanna Henriette Schopenhauer


Femme de lettres. Née le 9 juillet 1766 a Gdańsk, morte le 16 avril 1838 a Iéna. Née dans une famille d'un riche marchand gdanskais Christian H.Trosiener au numéro 81, rue Św. Ducha. Elle a recu une éducation universelle et soignée. Mariée en 1785 au riche marchand Heinrich Floris Schopenhauer. Avec lui elle a voyagé a travers l'Europe. Elle a visité entre autres l'Angleterre, l'Ecosse et la France .A la base de ces voyages elle a créé des esquisses intéressantes. Le 22 février 1788 a Gdańsk elle a donné naissance a son fils, Arthur, et en 1797 a Hambourg a sa fille, Adele. En mars 1793 les Schopenhauer ne voulant pas devenir sujets du roi de Prusse (deuxieme partage de la Pologne, annexion de Gdańsk a la Prusse), ont quitté pour toujours Gdańsk et se sont installés a Hambourg. Pendant les années suivantes les Schopenhauer ont voyagé beaucoup a travers l'Europe. Apres la mort tragique de son mari en 1806 elle s'est installée pour 23 ans avec sa fille a Weimar ou elle a créé un salon littéraire-artistique connu dans l'Allemagne entiere et qui est ensuite devenu un lieu de rencontres des gens de culture de toute l'Europe. Elle s'est liée d'amitié avec un grand poete allemand, Johann W.Goethe, habitant de Weimar aussi. Elle était polyglotte, tres cultivée, elle a créé des romans, des poemes et d'autres courtes oeuvres littéraires, réédités a plusieurs reprises. Apres sont départ de Weimar, elle s'est arretée a Bonn ou elle a commencé a rédiger ses souvenirs d'enfance et de jeunesse qu'elle avait passée a Gdańsk. Morte a Iéna ou elle a vécue depuis 1837. Ses mémoires inachevées ont été publiées par sa fille, Adele en 1839. J.H. Schopenhauer dans < Souvenirs de jeunesse a Gdańsk > a décri la vie a Gdańsk au milieu du XVIIIe siecle. Grâce a son style et a son humour, ce livre riche en histoires, est apprécié jusqu'aujourd'hui par les historiens et les historiens de la littérature.

Johann Carl Schultz


Peintre, dessinateur, pédagogue. Né le 5 mai 1801 a Gdańsk, mort le 12 juin 1873 â Gdańsk. Fils d'un marchand de Gdańsk. Il a étudié d'abord a l'Ecole de Beaux-Arts de Gdańsk, et ensuite, a partir de 1823 il a fait ses études aux académies de Munich et de Berlin. Grâce a une bourse il a pu faire plusieurs voyages artistiques en l'Allemagne et l'Italie dans les années 1824-1828. Il est revenu en Italie pour 7 mois en 1837. A partir du 9 juin 1832 il est devenu professeur a l'Ecole de Beaux-Arts de Gdańsk, ensuite, le directeur dans la meme école de 1834 a 1837. Il a enseigné plusieurs étudiants. Il était membre de l'Académie Royale des Arts a Berlin, cofondateur de la Société des Amis de l'Art créé aussi a Gdańsk en 1835 et en 1856 cofondateur de la Société de la Protection des Monuments. Puisque il était conscient de l'importance et de la valeur des monuments architecturaux gdanskais il a lutté pendant plusieurs années pour la sauvegarde de chaque construction historique, des remparts médiévaux et des fortifications de l'époque de Renaissance qui avaient été démolis lors des travaux de modernisation et de reconstruction de la ville. Il a laissé des tableaux sur la thématique gdanskaise et avant tout une collection tres précieuse de 54 gravures sur cuivre rassemblées dans trois albums illustrant la vie de Gdańsk de la moitié du XIXe siecle. Il a fait survivre dans ses travaux les fragments de Gdańsk qui apres ont disparu du paysage de la ville pendant sa vie. C 'est pour cette raison et aussi pour le haut niveau artistique de ses oeuvres, qu'il est compté aujourd'hui parmi les artistes gdanskais les plus connus et appréciés du XIXe siecle.


Johann Speymann


(Speman, Speyman, Speiman, Speimann von der Speie)
Maire, marchand, mécene et collectionneur. Né en 1563 a Gdańsk, mort le 3 septembre 1625. Apres avoir terminé sa formation a Gdańsk, il est parti en 1580 pour étudier a Cracovie. Il a continué ses études a Strasbourg, Wittenberg, Königsberg (aujourd'hui Kaliningrad), Heidelberg, Padoue, Pise et Sienne. Apres avoir été de retour sur Gdańsk il s'est occupé du commerce du blé, en allant en Italie. Il a fait, entre autres, le voyage a Venise en 1592, ou il a établi plusieurs contacts commerciaux et culturels. Comme le témoignage de reconnaissance pour l'aide a l'Italie qui souffrait de famine, il a été anobli par le pape Clément VIII. Il était l'un des auteurs du projet de la fontaine de Neptune. C'est par ses soins que la Cour d'Artus a obtenu une belle façade en style de l'époquede renaissance. Avec le maire B.Schachman, il a commencé la construction du Grand Arsenal (Wielka Zbrojownia), de la Porte Dorée (Złota Brama) et de l'équipement Renaissance de l'Hôtel de Ville de la Ville Principale a Gdańsk. Propriétaire de la Maison dorée (Złota Kamieniczka) sur le Long Marché (Długi Targ), se faisant remarquer par la richesse du mobilier et la beauté. Il acquérait des livres, des oeuvres d'art, de magnifiques armures qu'il gardait dans sa résidence. Dans l'administration de la ville : de 1601-1603 il était échevin du tribunal municipal, ensuite de 1603-1613 conseiller municipal, et de 1613 a 1625 maire de la ville de Gdańsk.


Jan Strakowski
Jerzy Strakowski


Strakowski Jan et son fils Jerzy étaient constructeurs gdanskais les plus remarquables. Leur nom a été écit de différentes manieres : Strakoffsky, Strakwitz, Strokowski.
Jan né en 1567, mort en mars 1642 a Gdańsk. Probablement originaire de Poméranie, mais certains historiens et historiens d'architecture le font venir de Silésie. Il est arrivé a Gdańsk vers 1587, spécialiste déja expérimenté en maçonnerie et en taille de pierres. Il a commencé a coopérer avec un constructeur déja célebre, Anton Obberghen. Le premier grand ouvrage réalisé a Gdańsk c'etait le décor en pierre de l'Hôtel de ville de la Vieille Ville. Il s'en est sorti parfaitement de cette tâche ce qui lui a donné l'opinion d'un constructeur scrupuleux, doué et laborieux. J. Strakowski a participé a l'agrandissement de la Forteresse Wisłoujście, a la transformation en prison de l'Avant-Porte (Przedbramie) de la rue Długa et ensuite a la construction du Grand Arsenal (Wielka Zbrojownia). En 1595 il est devenu bâtisseur municipal et apres, vers 1603 constructeur municipal. Dans les années 1610-1620 étant boursier du Conseil municipal de Gdańsk, il a étudié la construction de systemes de fortifications aux Pays-Bas et en Allemagne. Apres son retour sur Gdańsk il a travaillé sur la reconstruction des fortifications de la ville, entre autres il a fait des projets et aussi il a fait élevé la Porte Basse (Brama Nizinna) (1626), la Porte de Żuławy (Brama Żuławska) (1628) et a il a fait reconstruir la Porte St Jacques (Brama św. Jakuba).
Jerzy né le 30 janvier 1614 a Gdańsk, mort le 17 mai 1675 a Gdańsk. De 1630 a 1635 puis de 1635 a 1640, il a étudié, en tant que boursier du Conseil Municipal de Gdańsk, les problemes de fortifications aux Pays-Bas. Il a réalisé le projet et a surveillé la reconstruction des bastions de Sainte Elizabeth (bastion św. Elżbiety) et du Corps de Dieu (bastion Bożego Ciała) deux éléments importants des fortifications occidentales de Gdańsk. A partir de 1624 il a été ingénieur municipal a Gdańsk. Dans les années 1643-1645 il a réalisé le projet et a surveillé la construction du Petit Arsenal (Mała Zbrojownia) dans le Vieux Faubourg (Stare Przedmieście). Il a travaillé également sur la construction de nouveaux remparts autour de la Forteresse Wisłoujście. A partir de 1655 il a fait fortifier les terrains de Biskupia Górka, Siedlce et Grodzisko.


Johann Uphagen


Marchand, conseiller municipal, collectionneur. Né le 9 février 1731 a Gdańsk, mort le 17 novembre 1802 a Gdańsk. Fils de Peter, marchand et conseiller municipal, calviniste. Apres ses études au College de Gdańsk il a étudié l'histoire, le droit et la philosophie a l'université de Gottingen. Ensuite, il a voyagé en Allemagne, aux Pays-Bas et en France. Lors de ces voyages il a acquit de nombreux livres précieux qui sont devenus par la suite la base de sa bibliotheque. Apres le déces de son pere (1775) il est héritier de l'entreprise commerciale familiale. Elu en 1776 échevin du tribunal de la Ville Principale, et en 1792 conseiller municipal. Apres l'annexion de Gdańsk a la Prusse en 1793 (deuxieme partage de la Pologne) il s'est retiré de la vie politique. A partir de 1775 il s'est occupé aussi de l'activité scientifique et des collections. Durant sa vie sa bibliotheque a compté plus de 20 000 volumes, entre autres de lettres, de droit et d'histoire de l'art. En 1879 cette collection est passée a la Bibliotheque municipale ou elle est demeurée jusqu'a aujourd'hui (actuellement la Bibliotheque de l'Académie Polonaise des Sciences de Gdańsk (Biblioteka Gdańska PAN)). Il était auteur de publications concernant l'histoire de la ville. En 1775 il a acheté un bâtiment bourgeois au numéro 12 de la rue Długa avec l'annexe et il l'a fait reconstruire entierement. En 1779 il s'y est installé avec sa femme Abigal, née Borckmann. Etant conscient qu'il n'aurait pas de descendance (malgré deux mariages), il a créé en 1789 la Fondation Familiale sur le principe du majorat qui devait prendre, sous sa protection sa résidence dans la rue Długa et ses collections précieuses qui s'y trouvaient en gardant l'intérieur inchangé. Il est décédé le 17 novembre 1802 dans son manoir < Mon Plaisir > a Wrzeszcz. Dans les locaux au numéro 12, rue Długa qui étaient loués a sa famille, en 1911 le Musée des Intérieurs Bourgeois y a été créé. L'hôtel a été détruit en 1945, ensuite reconstruit en 1953, et en 1998 a nouveau le musée a été ouvert étant une section du Musée historique de la ville de Gdańsk.

 

Lech Wałęsa

 
 

Electricien, politicien. Né le 29 septembre 1943 à Popowo, près de Lipno. Electricien de son métier, diplômé d’une école professionnelle de mécanisation de l'agriculture. Il a travaillé d'abord au Centre Publique de Mécanique (Państwowy Ośrodek Maszynowy (POM)) â Lochocin, et à partir de 1967 au Chantier naval de Gdańsk. En décembre 1970 il a été membre du comité de grève du chantier naval. Licencié en 1976 pour avoir participé à une grève, il a travaillé en tant qu'ouvrier dans de diverses entreprises gdanskaises. En 1978 il a été un des fondateurs du Comité des syndicats indépendants de la Côte polonaise (Komitet Wolnych Związków Zawodowych Wybrzeża). Il était persécuté par les forces de sécurité pour son activité illégale. En août 1980 il a été président du Comité Interentreprises de Grève du Chantier Naval de Gdańsk (Międzyzakładowy Komitet Strajkowy przy Stoczni Gdańskiej). Le 31 août dans la fameuse salle BHP (d'Hygiène et Sécurité du Travail) il a signé les « Accord d’Aout ». Il était cofondateur et premier président du Syndicat Indépendant « Solidarnosc ». Interné pendant l’état de guerre, libéré en novembre 1982, il s’est mis à nouveau à la tête des dirigeants du syndicat clandestin « Solidarnosc ». En octobre 1983, le comité Nobel lui a décerné le prix de la paix remis aux mains de sa femme Danuta.
Leader de l'opposition lors des débats de la « table ronde ». Apres la légalisation de « Solidarność » en avril 1989 il a été président, de façon légale cette fois-là, de la direction du syndicat. En décembre 1990 il a été élu, lors des élections universelles, Président de la République de Pologne. En tant que Président il a été apprecié surtout dans le domaine des affaires étrangères ; il a réussi à faire quitter la Pologne par une garnison soviétique (russe) stable et il a mené le Pacte de Varsovie à l'autodissolution. Il n’a pas été réélu en 1995 lors des éléctions et il est revenu à Gdańsk où il s’est focalisé sur l'activité internationale. Il est l'un des plus connus Polonais dans le monde. En juin 1997 lui a été décerné le titre de citoyen d'honneur de ville Gdańsk. Il a reçu aussi le titre du docteur honoris causa de l'université de Gdańsk et aussi de plusieurs autres universités dans le monde.

Auteurs du dossier : dr Mirosław Gliński et dr Jerzy Kukliński (Musée Historique de la Ville de Gdańsk)


Date de publication: 09.06.2008 13:24
La dernière modification: 12.10.2010 13:18
 
© Copyright Urzad Miejski w Gdańsku ¤ ul. Nowe Ogrody 8/12 ¤ 80-803 Gdańsk