Main Page » À propos de Gdańsk

Trésors de Gdańsk

Or de l'ambre

 

L'ambre, la bonne pierre, la pierre sainte, l'or du Nord, l'or de la Baltique, l'électron- l'ambre a plus qu'un seul nom. Les boules d'ambre, selon leur âge, peuvent avoir aussi des couleurs différentes : du blanc jusqu'a la couleur cerise, passant par toutes les nuances du jaune et d'orange. Depuis des siecles, l'ambre suscite de l'intéret et de l'admiration. Pour sa beauté, son parfum agréable et son travail facile, il est utilisé comme pierre décorative. < Des perles dorées comme le soleil > - ainsi Homere lui-meme l'a-t-il chanté. Un historien latin, Pline l'Ancien, écrivit : < Il obtient une telle valeur parmi des objets de luxe, qu'une statuette en ambre, si petite qu'elle soit, coute considérablement plus que l'homme dans sa force d'âge (un esclave) >. Coome la matiere premiere precieuse, l'ambre constituait un moyen de paiement. On lui attribuait aussi des propriétés magiques et curatives. A l'époque, il servait a produire des amulettes appréciées, aujourd'hui il est utilisé dans la fabrication des produits de beauté et en tant que produit de la pharmacie a domicile. La liqueur a l'ambre est une panacée excellant au cas des souffrances quelconques. Ce qui éveille le plus grand intéret depuis des siecles, ce sont des inclusions : des boules d'ambre ou se sont conservés des insectes et des fragments des plantes, enchâssés pour toujours dans la résine - des traces de vie d'il y a des millions d'années.

Histoire de l'ambre

 

Les matériaux les plus anciens qui témoignent la connaissance de l'ambre et de son travail dans la région de Gdańsk, datent de 8000 - 4000 av. J.-C. et concernent la force magique lui attribuée. L'ambre était utilisé lors de la production des amulettes pour les besoins de culte, des figurines représentant des animaux, des dieux et des héros.

Gdańsk est localisée au carrefour des routes de l'ambre historiques et contemporaines. Des routes historiques de culture et d'échange en Europe longeaient les cours d'eau les plus importants (entre autres Vistule), et elles descendaient vers le Sud, a la mer Noire, a Rome (la route romaine a Aquilée) et en Grece (route hellénique a Alexandroúpolis). La route de l'ambre de Vistule (suivant la Vistule) qui reliait le Littoral de Gdańsk aux pays méditerranéens, fonctionnait, au moins, a partir du Ve siecle av. J.-C. Les années de 400 av. J.-C. environ a 30 apr. J.-C. environ, c'est la période de la domination celtique en Europe . L'ambre était toujours présent dans la culture des Celtes. Les tribus celtiques se rependaient sur de vastes territoires de l'Europe et sont arrivés, entre autres, en Italie et sur les Balkansau, au bord de l'Adriatique. Des marchands celtiques ont fait animer des anciennes routes de l'ambre et ont créé de bouvelles routes qui reliaient l'Italie et l'Illyrie a la < côte d'ambre > de la Baltique méridionale. La Route de l'ambre avait pour l'Europe non seulement l'importance économique .C'est surtout par cette route que les sciences et la culture ont été propagées. Le commerce n'était qu'un prétexte pour connaître, s'approcher et comprendre de différentes cultures et civilisations.


Débuts de la prospérité de l'ambre

Les plus anciennes traces de l'atelier du travail de l'ambre a Gdańsk proviennent de la fin du X e siecle. A l'époque, il existait le monopole du pouvoir de princier dans le ramassage de l'ambre. Les pécheurs princiers devaient obtenir le droit au ramassage du fossile de la part des souverains de Gdańsk. L'assortiment des produits en ambre était tres riche déja a ce temps-la : des perles, des bagues, des pendentifs, des dés et des pions, des amulettes, et âpres le grand bapteme de la population de Gdańsk par le Saint Adalbert, aussi des croix. Les produits des artisans de l'ambre de Gdańsk parvenaient aussi aux habitants d'autres villes sur les terres polonaises. Les produits fabriqués, mais aussi le fossile, étaient exportés en Flandre. Au XIV e siecle, quand l'Ordre Teutonique a envahi la Poméranie de Gdańsk, l'ambre est devenu particulierement recherché. Le commerce de l'ambre donnait a l'Ordre des bénéfices importants. Il était expédié a Bruges, Lübeck, Amsterdam, Anvers, Cologne, Nuremberg et Venise. Les gardiens surveillaient attentivement les dépôts, et pour avoir caché de l'ambre ramassé, on pouvait etre condamné meme a la peine capitale! Neanmoins, la politique de l'Ordre ne favorisait pas le développement de l'art de l'ambre.

C'est le roi Casimir IV Jagellon, qui a influencé l'épanouissement de l'artisanat de l'ambre a Gdańsk, par l'attribution a la ville des terrains riches en gisement de l'ambre. Durant la période De la Premiere République de Pologne, la riche et puissante Gdańsk, était renommée en tant que centre important de l'artisanat de l'ambre. La sculpture religieuse se développait a l'époque. On fabriquait aussi de la vaisselle, des coffrets, des chandeliers, des horloges, des cadres des tableaux. La premiere corporation des artisans de l'ambre a Gdańsk a été crée en 1477.


Siecle d'or de l'ambre de Gdańsk

Le détour du XVI e et du XVII e siecle est appelé a Gdańsk < le siecle d'or >. Dans les ateliers de Gdańsk de nombreux ouvres en ambre ont été réalisées a la commande des riches bourgeois, des nobles, des magnats, du clergé et des rois de Pologne. Elles parvenaient également sur les cours princieres et royales de l'Europe entiere. Les ouvres des artisans gdanskais constituaient les cadeaux diplomatiques les plus précieux pour les papes, les tsars, les sultans, les califes et les souverains des plus grands pays européens, dont le < Roi Soleil >, Louis XIV. Ces articles précieux en ambre, dignes des collections les plus remarquables, sont devenus un vrai symbole de la ville.

Sous l'influence de l'architecture, déja dans la moitié du XVI e siecle, on a commencé a créer des ouvres composées, d'âpres les regles classiques de construction, a l'exemple des blocs de pierre parfaitement ajustés. Les cloisons de grands objets étaient doublées en prenant en considération la fragilité de l'ambre. Cette méthode a été appliquée lors de la construction de la fameuses < Chambre d'ambre >. C'est justement les artisans de Gdańsk qui ont joue le role le plus remarquable dans sa création. L'auteur de l'idée et du projet détaillé est devenu un excellent artisan gdanskais, Andreas Schlüter. C'est aussi son premier réalisateur, Gottfried Wolfram, qui venait de Gdańsk. Deux réalisateurs suivants, Gottfried Turau et Ernest Schacht, gdanskais aussi, ont achevé l'ouvre de Schlüter et apres l'ont sauvée de la destruction, quand le roi Frédéric-Guillaume avait ordonné d'interrompre les travaux juste avant leur terminaison.

 

Retour a la tradition

Deux grandes guerres ont entierement détruit l'artisanat de l'ambre en Europe. Pas un seul atelier n'a pas résisté a Gdańsk. Juste âpres la guerre, plusieurs artistes ont tenté de faire renaître de grandes traditions de Gdańsk. Cependant cela n'était que le retour a la plus ancienne fonction de l'ambre : le décor de l'habit. Aujourd'hui les artisans de l'ambre gdanskais sont renommés dans le monde entier. Ils créent aussi bien des objets dans l'ancien grand style de leurs grands prédécesseurs également en rendant l'hommage a l'avant-garde. Et a nouveau rien ne limite leur élan : bientôt, on pourra admirer un autel magnifique en ambre a l'église de Sainte Brigitte!

Capitale mondiale de l'ambre

 

Gdańsk qui est liée a la mer Baltique et a < l'or du Nord>, cultive des traditions de l'art de l'ambre depuis des siecles. Des artisans gdanskais ont crée leur propre école du travail de l'ambre, et la qualité de leurs produits reste sans pareille dans le monde entier. L'ambre de la Baltique, appelé le succincte, c'est de la résine fossile durcie d'il y a 40 millions d'années contenant proportionnellement beaucoup de l'acide succinique, ce qui donne ses propriétés curatives exceptionnelles. Gdańsk, en tant que centre considérable de l'extraction et de l'exploitation de ce fossile précieux, étant fameuse, aussi bien avant qu'aujourd'hui, pour ses magnifiques ouvres d'art réalisées en ambre, devient aussi un centre scientifique important dans ce domaine. Gdańsk est le siege de la Chambre Nationale d'Economie de l'Ambre et de l'Association Internationale des Professionnels de l'Ambre et hôte de la foire de l'ambre la plus grande au monde AMBERIF et AMBERMART Gdańsk est aussi un lieu important sur la route historique et actuelle de l'ambre. Les premieres collections de l'ambre a Gdańsk ont commencé a se former déja dans la deuxieme moitié du XVII e siecle. On excellait avant tout dans la collection des inclusions. En reconnaissance de sa < gloire de l'ambre > et de la virtuosité de ses artisans, l'une des especes de l'ambre a obtenu le nom venant de la ville de Gdańsk - < géante >. Plusieurs routes de l'ambre historiques et contemporaines menent a la Capitale Mondiale de l'Ambre.

Editeur remercie a :

Mme Joanna Mężyk-Grążawska pour la consultation substantielle, M Lucjan Myrta pour la mise a disposition des photos venant du dépôt du Musée de l'Ambre - Département du Musée Historique de la Ville de Gdansk (photos : M. Żak) ; Foire International de Gdansk S.A.R.L. pour l'autorisation a la publication des photos des travaux : morceau d'ambre (photo. G. Gierłowska), élément de l'encadrement du mur septentrional de la Chambre d'Ambre - panoplie et scene biblique David et Saul (photos G. Gier3owska), fragment d'un collier traditionnel en ambre (photo G. Gierłowska), pendentif de l'atelier de K. Buzalski, travail de D. Zarański.

 


Date de publication: 09.06.2008 12:28
La dernière modification: 04.07.2014 09:37
 
© Copyright Urzad Miejski w Gdańsku ¤ ul. Nowe Ogrody 8/12 ¤ 80-803 Gdańsk